Les 5 étapes pour l’élaboration de la stratégie marketing

Faire des affaires sans avoir un plan marketing c’est comme conduire une voiture sans carte routière ni GPS. À un moment ou un autre, vous finirez par vous perdre. Et si vous arrivez à destination, il est fort probable que vous vous êtes exposé à des erreurs coûteuses (que ce soit votre temps ou votre argent). Vous pouvez par exemple penser qu’il y a une demande sur votre produ

marketing-entreprise

Faites une analyse de la situation

               La première étape de tout plan de marketing qui se respecte est l’analyse FFPM. Qu’est-ce que cela signifie ? Que vous devez analyser les forces, les faiblesses, les possibilités et les menaces auxquelles vous pouvez faire face. En bref, cette étape consiste à déterminer vos concurrents et à cerner la manière dont ils agissent ainsi que leurs forces et leurs faiblesses.

Les forces sont tous les avantages concurrentiels, aptitude, expertise et compétence ou tout autre point qui peut positionner votre entreprise sur le marché et qui ne peuvent pas être copiés par les concurrents. Vous pouvez par exemple prendre en compte le faible roulement de vos salariés, la fidélité de vos clients, la baisse des coûts de production grâce à une technologie innovante.

Les faiblesses sont les éléments qui peuvent réduire la capacité de votre entreprise face à des objectifs à long ou à court terme. Voici quelques exemples : l’inconstance des livraisons de stocks, les outils de production démodés, la lacune de planification, l’insuffisance de plan marketing.

Les opportunités sont les éléments qui vous permettent d’accroître la rentabilité de votre société. Vous pouvez prendre en compte la recherche de nouveaux marchés, la gestion de l’évolution technologique ou l’adaptation facile aux nouvelles tendances sur le marché de consommation. Vous devez ensuite montrer comment vous pouvez utiliser ces opportunités pour tirer le meilleur de votre entreprise.

Les menaces sont les obstacles qui peuvent empêcher votre entreprise d’entrer dans le marché principal. Cela peut être une pénurie des mains-d’œuvre, des problèmes législatifs, une situation économique ou politique instable, voire défavorable, pour la réalisation de votre projet.

Définissez votre cible

Il est important de connaitre le portrait de votre public cible, le mieux est même d’en sortir le profil du consommateur idéal. Pour cela, vous devez connaitre tout sur vos clients, spécialement leurs attentes et leurs besoins. La description doit comprendre le portrait démographique de vos clients. En partant de ce secteur géographique, vous devez ensuite définir l’âge, le sexe, le métier, le niveau de revenu et d’éducation.

Si vous prévoyez de demander l’aide d’une institution financière quelconque, vous devez fournir le fruit de toutes vos recherches à propos de la demande estimative de votre produit ou service. Vous devez aussi voir le rythme de croissance de cette demande.

Il est très important de connaitre la motivation d’achat du client. Les clients cibles sont-ils à la recherche d’un bon plan, d’une manière de simplifier leur vie ou cherchent-ils seulement à assouvir leurs envies d’achats. Vous devez aussi savoir pourquoi ils achètent votre produit. Et surtout les raisons qui les retiennent.

marketing-e-ligne

Des objectifs marketing clairs

               Lorsque vous arriverez à cette étape, vous devrez décrire les retombées que vous attendez de votre plan marketing. Pour cela, vous devez fixer des objectifs clairs, réalistes et atteignables. Pour encore plus de résultats, vous pouvez même vous fixer un échéancier.

Si vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille de mesurer précisément vos activités et de l’environnement qui entoure votre projet. Par exemple, en vous référant aux parts de marché et ses segments vous pouvez fixer un objectif marketing simple. Vous pouvez aussi considérer le nombre de clients et le pourcentage de fidélisation.

L’établissement d’une stratégie marketing

Quand vous aurez fini de déterminer les objectifs et les cibles, vous devez chercher les moyens pour faire la promotion de vos services et votre entreprise. Dans la généralité, les entreprises utilisent la technique des 4P du marketing : produit, prix, place et promotion.

Le choix des outils de marketing que vous utiliserez dépend principalement du profil de votre consommateur cible. Cela signifie que vous devez bien comprendre la manière dont les outils peuvent joindre votre auditoire. Ne pensez pas toujours qu’il faut dépenser beaucoup d’argent pour faire de la publicité. Si vous définissez bien le créneau que vous souhaitez viser, vous pouvez user de stratégies de marketing peu onéreuses.

Vous pouvez aussi avoir recours au marketing efficace, mais peu coûteux, par exemple, la diffusion via les courriers électroniques. Vous pouvez aussi profiter des avantages du marketing électronique qui constitue une stratégie bon marché et efficace. Les alternatives qui nécessitent une grande somme d’argent sont généralement la publicité, la promotion de ventes ainsi que la campagne de relations publiques.

Dresser votre état financier

               Pour ajouter encore plus de précision à votre plan marketing, vous ne devez pas oublier de mettre un état financier précis. Ce dernier peut aussi être ajouté à un plan d’affaires générales.

Pour établir ce document, vous aurez besoin d’y inscrire votre budget ainsi que les prévisions de ventes. La préparation de ce document n’est pas du tout compliquée. Si vous êtes une jeune entreprise, cela peut même prendre quelques heures. Pour ne pas compliquer la tâche, il vous suffit de répondre à quelques questions précises : quel est le chiffre d’affaires que vous pouvez atteindre ? Quel est le prix de votre produit ou votre service ? Quel est le coût de production ainsi que les coûts utiles pour réaliser la prestation de vos services ? Quel est le coût d’exploitation ? De combien aurez-vous besoin pour le financement ?

L’analyse de rentabilité constitue aussi une étape importante pour la conception du plan marketing. Cela vous indiquera précisément le nombre de produits que vous devez vendre pour pouvoir couvrir les coûts d’exploitation.   Si vous dépassez ce seuil en vendant plus que vous ne l’espérez vous aurez un profit.

Comments
  1. Laura

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *