Empreintes digitales : ce qu’elles dévoilent réellement

Cela fait maintenant quelques années que les empreintes digitales sont utilisées pour révéler des infos sures… à peu près tout le monde, en fait ! J’ai pris connaissance de son utilisation grâce aux services de police.

Si elles ont longtemps été utilisées uniquement pour mettre un nom sur des traces de doigts, elles peuvent aujourd’hui servir à reconnaître votre sexe, savoir si vous êtes un accro au tabac, ou si vous êtes porté sur les substances douteuses.

Les empreintes, à quoi ça sert ?

Je peux puis m’exprimer ainsi, les empreintes digitales sont des petites perles pour les enquêtes policières. Ce sont notamment ces petites traces qui ont permis de résoudre des affaires de tous genres. Dans le lot, des meurtres comme des vols ou des holdups au pays de l’oncle Sam.

En gros, les empreintes servent à prouver que vous aviez bien été sur les lieux du crime. C’est un procédé simple qui fonctionne uniquement quand les enquêteurs possèdent déjà vos empreintes dans leurs bases de données. Raison pour laquelle certaines empreintes peuvent ne pas trouver de correspondances.

Comment perfectionner la méthode ?

Aujourd’hui, le simple fait de retrouver vos empreintes dans un endroit suspect n’est plus suffisant pour mener à bien une enquête. Du coup, il y a plus d’une société qui pense à mieux exploiter ces données. Ils ne sont pas les seuls, car des chercheurs sont sur la même piste.

À ce que j’ai pu découvrir, il existe une technique appelée photographie chimique, qui serait en développement depuis une décennie déjà. Le but du procédé ? Déterminer vos origines ethniques, votre sexe, ou plus surprenant encore, vos habitudes alimentaires. Même si d’autres approches ont été étudiées depuis le temps, je n’ai pas encore entendu dire qu’il y avait des alternatives à cette photographie chimique. Et je ne suis même pas encore certain que ce dernier soit réellement efficace.

Les empreintes pour détecter la drogue ?

Vous pensez que les empreintes ne peuvent que montrer des traces de doigts sans grands intérêts. Si vous savez maintenant que vos empreintes digitales peuvent mener jusqu’à vous, je me permets également de signaler que vos petites signatures personnelles pourraient bientôt être utilisées pour détecter la consommation de drogues.

Tout ça grâce à un nombre d’informations inimaginables qui sont mises à contribution par des procédés d’analyse new gen. Une petite révolution qui pourrait bien faciliter le travail de la brigade des stups.

Comments
  1. Marine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *